"Quantum Of Solace", de Marc Forster (2008)

Publié le par Jérôme

Un tueur qui laisse froid






















« Tu l’avais pas vu, Casino Royale ? Mais alors t’as du rien comprendre au nouveau James Bond… ».
 A la sortie des cinés, on lit de la déception sur les visages. Les fans inconditionnels de l’agent secret, plus souvent cinéphiles que papivores, sont déroutés par ce James Bond enfin fidèle aux aventures d’Ian Fleming.
Pourtant, Quantum Of Solace (littéralement « un soupçon de réconfort ») n’est pas une adaptation de roman. Daniel Craig, trop froid et impassible pour jouer les torturés, incarne un Bond rustre qui dépouille ses amis morts et les jette dans une poubelle, un opportuniste qui voit sans un regret mourir ses conquêtes. Le contrepoint dans l’histoire, un propos convenu sur le délitement des services secrets, est bien maladroit. Mathieu Amalric, lui, semble s’amuser de ses propres cabotinages. Il campe un méchant réjouissant, pas loin d’être la plus belle réussite du film.
Prétendue « suite directe » de Casino Royale, cette lutte de l’espion anglais contre une organisation criminelle à la fois puissante et fantomatique (comme c’est commode…) tourne peu à peu en vengeance personnelle. Qui n’excuse en rien le scénario famélique auquel le spectateur a droit, brinquebalant l'agent 007 en Autriche, en Italie et en Amérique latine. Les scènes d’action, de fort belle facture, pâtissent d’un montage au hachoir. Moins d’espionnage et plus d’action, un personnage plein de démons intérieurs : volonté notable de renouveler le mythe bondien. Seulement voilà, Jason Bourne et La mémoire dans la peau sont déjà passés par là. A vouloir manger à tous les râteliers, on s’en prend un en pleine figure…

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jan Abbie 27/11/2008 17:26

j'ai aussi trouvé ce Bond très décevant. Le film en soi était pas mal mais ce n'était pas un Bond tel que je l'ai connu. Véritable retour au source ? et donc bon film ? je ne pense pas.

Oliv' 22/11/2008 15:50

Bonne analyse, tout à fait d'accord avec... Sauf que j'en arrive à la conclusion inverse !

* Oui, c'est un James Bond fidèle qui revient aux sources (fini les gadgets à gogo... c'est du "hand made" ici !).
* Oui, James Bond n'a pas de cœur, c'est dit et répété dans tous les opus.
* Oui c'est une vengeance perso (ça ne "tourne pas à", ça l'est carrément depuis le début !), le "quantum of solace" il est pour sa petite personne...
* Oui, on fait le tour du monde 3 fois dans le film... comme à chaque fois !
* Oui, y'a des scènes d'action... beaucoup avaient trouvé Casino Royale mou du slip... Là c'est pas le cas !

Bref, un James Bond efficace, qui renouvelle le style tout en gardant les fondamentaux... Mais comme tout art, il y a 1 avis par personne...

Je me fais un peu de pub au passage, vu que ton blog est sur les film, ça peut en intéresser certains :
http://reivilo.over-blog.fr/categorie-10438338.html